Balles dans un hôtel de NaplouseNotre voyage nous a amené à visiter plusieurs villes du nord de la Cisjordanie. A chaque fois nous avons remarqué les impacts de rafales sur les maisons que ce soient dans les villes comme Jénine ou Naplouse (ici dans la vitrine d’un hôtel) ou dans les camps de réfugiés que nous avons visité avec des militants. Ceux-ci nous ont dit que l’armée israélienne venait encore plusieurs fois par semaine arrêter des habitants sans aucun droit pour le faire et les garder en détention administrative jusqu’à six mois renouvelables. Toutes les familles comptent au moins un membre qui a été tué, blessé ou emprisonné par l’armée israëlienne. On recense 750 000 palestiniens qui ont connu la prison.