Passage du mur à BethléemToujours autant de rencontres. Hier et aujourd’hui, nous sommes allés à Bethléem où nous avons été reçus par « Tent of Nations » un groupe local de résistance pour lequel le plus important est de lutter pour garder la terre. Entre la ligne verte et le mur, cette ferme est entourée de colonies. Nous avons dormi sous des tentes qu’Israël veut détruire comme une « construction illégale ». Après une lutte juridique de plus de vingt ans, les fermiers installés ici depuis trois générations résistent en accueillant des volontaires internationaux. Nous avons croisé d »ailleurs des allemands venus étudier la pose de panneaux solaires pour affranchir la ferme du groupe électrogène. Ils n’ont aucun accès ni à l’électricité, ni à l’eau, alors qu’alentour les colonies sont éclairées la nuit et les piscines sont pleines. Demain nous partons à Ramallah pour des rencontres politiques.